Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REVELATIONS SCENIQUES JAZZ 2012

Publié le par jazzaseizheur

J'ai eu le plaisir de découvrir lors d'une soirée jam au Duc des Lombards à Paris en janvier dernier, le trio du batteur Sonny Troupe et indéniablement on va reparler de lui ainsi que du pianiste qui le soutenait le jeune Gregory Privat.

CDE-075.JPG

DR/ JL MARTIN

Une chanteuse de jazz qu'il va falloir découvrir rapidement car elle a un talent énorme c'est Agnes Aumis...

Originaire du Mans, Elle chante dans le circuit des bars et restaurants jazzy mais devrait bientot étre programmer dans les meilleurs clubs parisiens.. Je l'ai entendu deux fois cette année et j'en redemande encore...

jazz-photos-5217.JPG

DR/ JL MARTIN

 

Guillaume Perret, saxophoniste ayant signé chez Tzadick, la maison de disques de John Zorn, nous a enchanté deux nuits successives au jazz-club de l'Atelier à Marciac en août dernier et soutenu la aussi par le pianiste Gregory Privat qui s'affirme de jour en jour...

jazz-photos-5956.JPG

GREGORY PRIVAT

DR/ JL MARTIN

jazz-photos-6071.JPG

GUILLAUME PERRET/ G.PRIVAT/ L.MARTHE

DR/ JL MARTIN

 

Dimitri Baewsky, jeune pianiste russe installé aux USA depuis 15 ans, s'est réellement affirmé au dernier JIM cet été et il bénéficie du soutien sans failles du grand pianiste Alain Jean Marie qui l'a indéniablement  propulsé au top des grands souffleurs.

 

JAZZPHOTOS-5384.JPG

DR/ JL MARTIN

 

 Il ne faudrait pas oublier le grand Trombone Shorty qui explosa tout au long des festivals de cet été et ravit l'ensemble de ses auditeurs par son melting-pot louisianais digne des plus grands. On va reparler de lui dans les années qui viennent , j'en suis certain.

  BP2012-367-copie-1.JPG

DR/ JL MARTIN

 

Enfin je voudrais mentionner quelques uns des musiciens qui se sont révélés cette année et que vous aurez le plaisir de retrouver sur mon blog l'année prochaine:

Sebastien Jarousse

Vibones

Journal Intime

Rêve d'éléphant orchestra

Frasques Orchestra

Alexandre Saada

Mina Small

 

A l'année prochaine si vous ne désespérez pas de me lire. 

 

Commenter cet article