Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAZZ IN MARCIAC PRATIQUE L'APPARTHEID CONCERNANT LE PASS SANITAIRE...

Publié le par jazzaseizheur

CHICK COREA A JIM 2019

CHICK COREA A JIM 2019

Autant j'ai adoré ce festival que j'ai fréquenté depuis 1993, autant je suis très critique et circonspect devant les photos que m'envoient plusieurs connaissances relatives à la ségrégation sur la scène du bis qui occupe la place principale du village. En effet, on voit des auditeurs dotés du pass sanitaire devant la scène autour de petites tables conviviales et les gueux derrière des barrières qui n'ont pas le fameux césame....

Autant que je me souvienne, "Jazz In Marciac" était marqué par une singularité à gauche qui ouvrait l'ensemble de ses scènes à un public divers féru de jazz swing mais aussi de musique improvisée. La manifestation s'est fortement embourgoisée et les principes de départ de la manifestation qui oeuvrait afin de réconcilier le public populaire avec le jazz s'est fortement édulcorée au cours des années. Mais de là à valider ce système qui différencie les citoyens à deux vitesses me semble particulièrement honteux.

L'esprit de Bill Coleman ou de Guy Lafitte est fortement remis en question et la venue en 2019 de Sting sous le chapiteau avait déjà fortement ébranlè mes convictions face à un staff totalement dépassé par l'ampleur de l'évènement au niveau sanitaire, sécuritaire mais surtout musical...

Marciac ne retrouvera son charme et son intérêt pour les amateurs de jazz que le jour ou l'association qui gére le festival optera pour une taille humaine et loin des prérogatives pseudo-sanitaires d'un pouvoir aux abois...

CHARLES LLOYD A JIM

CHARLES LLOYD A JIM

Commenter cet article
C
Bien à toi Jean-Luc Martin, oui, ... dommage qu'il faille attendre un certain temps pour y voir plus clair. En attendant, des contraintes dictées, avouons-le, sans grand discernement. Les organisateurs ont fait le choix de se soumettre docilement aux directives gouvernementales. Nous n'osons pas faire le pari de l'immunité naturelle. Voilà le résultat : une situation de parcage !
Répondre
J
Bonjour Christian,
Je te remercie pour ton mail et je suis vraiment consterné par cette situation à Marciac. C'est la première fois que je n'y mets pas les pieds en 18 ans et je suis vraiment opposé au parcage pour écouter du jazz comme me l'ont envoyé certaines connaissances. Mes cordiales salutations