Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES FEMMES DANS L'HISTOIRE DU JAZZ FRANÇAIS: TOUT UN PROGRAMME !

Publié le par jazzaseizheur

LISA CAT-BERRO

LISA CAT-BERRO

J'ai eu beau relire des classiques de l'histoire du jazz en France, je n'ai point trouvé de femmes instrumentistes avant le début des années 60 si on excepte quelques vocalistes bien oubliées de nos jours (Anita Love, Annie Fratellini, Magali Noêl, Nicolle Croisille).

Il y a bien eu la pianiste Yvonne Leblanc dès la fin de la guerre de 39/45, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas laissé d'enregistrements notoires dans la mesure où on était plus proche d'une musique pour salon de thé que de jazz...

C'est indéniablement Mimi Perrin avec les Double Six et Christiane Legrand avec différentes formations qui ont amenés une touche fémininede talent au jazz hexagonal. Deux grandes dames auxquelles on ne rendra jamais assez hommage vu la qualité de leurs enregistrements et l'approbation des médias et de l'ensemble de la profession masculine.

SYLVAINE HELARY

SYLVAINE HELARY

La contrebassiste Joëlle Léandre et la vocaliste Annick Nozati ont amené une couleur unique dans la free-music des années 70 et ont vraiment marqué leur époque par leur talent et leur manière de concevoir leur musique. Mais il faut bien avouer qu'elles étaient l'exception qui confirme la règle dans une jazzosphére très matchiste...

Il a fallu attendre le début des années 2000 pour voir s"épanouir de nombreux talents féminins qui n'ont rien à envier à leurs collègues masculins. Les saxophonistes Lisa Cat-Berro, Géraldine Laurent, Cécile Bonacina, la trompettiste Sylvaine Hélary et les batteuses Julie Saury ou Anne Pacéo ont vraiment renouvelé le paysage par la qualité de leurs compositions et leurs interprétations de grande classe...

Je ne voudrais pas en oublier mais je pense aussi à la trompettiste Airelle Besson, à la pianiste Perrine Mansuy à la contrebassiste Héléne Labarrière et à la flutiste Sylvaine Hélary...

J'espère que toutes celles que j'ai oublié ne m'en voudront pas car, désormais, je ne ne peux citer tout le monde...

 

HELENE LABARRIERE

HELENE LABARRIERE

Commenter cet article