Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"JAZZ IN MARCIAC": CONCERTS DU 6/08/2016

Publié le par jazzaseizheur

ROBERTO FONSECA

ROBERTO FONSECA

La soirée sous le chapiteau a plutôt bien commencé avec le trio cubain Volcan constitué du pianiste Gonzalo Rubalcaba, du bassiste Jose Armando Gola et du batteur Horacio El Negro Hernandez. Ils jouent un jazz latin assez fusion dans lequel ils reprennent des classiques de la musique cubaine qu'ils déstructurent complétement. Trois pointures qui nous livrèrent une musique sans concession mais pleine de raffinement.

Roberto Fonseca entra à son tour en scène avec sa nouvelle formation de 10 musiciens et le nouveau projet qu'il voulait présenter à son public fidèle de Marciac. Ils jouèrent de la salsa et différentes musiques traditionnelles cubaines qui ravirent totalement le public présent.

ED MOTTA

ED MOTTA

Le chanteur de soul brésilienne, Ed Motta, se produisait au chateau de Sabazan dans le cadre de la fête des vignerons de Saint-Mont. Il se fit attendre une petite heure et arriva en grande pompe avec le Président Guillaumon. Il nous charma par sa voix ample et grave dans interprétation de ses compositions très funky. Toutefois, seul au piano électrique, il manquait singulièrement d''accompagnement lorsque l'on connaît ses enregistrements très riches au niveau orchestral.

ED MOTTA/ JEAN-LOUIS GUILLAUMON

ED MOTTA/ JEAN-LOUIS GUILLAUMON

Je retrouvais avec plaisir, plus tard dans l'après-midi, le trio de l'organiste Philippe Petit avec la chanteuse très sensuelle Florence Grimal. Il faut dire que la complicité entre Philippe Petit, la chanteuse, le violoniste Jean-Luc Pinot et le batteur Eric Dervieu est exceptionnelle et, avant tout, au service d'un swing funky à la Jimmy Smith.

JEAN-LUC PINOT/ FLORENCE GRIMAL

JEAN-LUC PINOT/ FLORENCE GRIMAL

Le guitariste sénégalais Hervé Samb, qui avait forte impression le mercredi soir sous le chapiteau en accompagnant Lisa Simone. se produisait pour la première fois à Marciac avec sa propre formation. Il joua une musique entre jazz et musique sénégalaise de fort belle inspiration qui permit à l'excellent saxophoniste Olivier Témine de prendre des chorus vertigineux.

HERVE SAMB

HERVE SAMB

Le pianiste Charles Loos et son trio prirent la suite et nous ravirent par la qualité de leur interprétation de standards. Charles Loos joue dans la lignée d'un Bill Evans et il serait bien temps, que les critiques spécialisés, le reconnaissent à sa juste valeur. C'est un grand monsieur du clavier même si il ne fait rien pour être charismatique.

CHARLES LOOS

CHARLES LOOS

Commenter cet article