Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JAM RUDY BONIN/ BENOIT RIBIERE A L'IRISH TROLL A ROCHEFORT LE 21/04/2016

Publié le par jazzaseizheur

ROBY BOILOT/ RUDY BONIN

ROBY BOILOT/ RUDY BONIN

La jam mensuelle initiée par le batteur Rudy Bonin et l'organiste Benoit Ribiére à l'Irish Troll à Rochefort est en train de devenir une institution reconnue par l'ensemble des jazzmen régionaux. Lorsque je pénétrai dans le pub, je fus surpris d'entendre l'excellent saxophoniste niortais Roby Boilot en pleine improvisation soutenu par les deux compères Bonin/ Ribiére. Je ne l'avais pas entendu en live depuis un mémorable concert avec Géraldine Laurent à Niort il y a 4 ans et indéniablement il n'a rien perdu de son talent et des ses qualités d'improvisateur.

BENOIT RIBIERE

BENOIT RIBIERE

Après une courte mise en place, le guitariste Thierry Bouyer lui succéda et il nous régala par son interprétation d'un thème de René Thomas qu'il sublima totalement. toujours soutenu par le duo historique. Puis, Jean-Michel Proust au sax ténor et Xavier Richardeau au sax baryton entrèrent à leur tour dans le jeu soutenu par l'excellent batteur Bruno Caillas qui avait pris la relève de Rudy Bonin et par Thierry Bouyer et Benoit Ribiére. Ils jouèrent plusieurs morceaux avec énergie et la température monta franchement dans l'établissement. On ne présente plus ces deux illustres solistes mais quel plaisir ils nous donnérent en jouant en toute décontraction et simplicité avec leurs homologues régionaux.

THIERRY BOUYER/ XAVIER RICHARDEAU

THIERRY BOUYER/ XAVIER RICHARDEAU

Le guitariste Manu Weiss et le claviériste Christophe Rivaland prirent leur succession et là encore, ce ne fut que du plaisir dans un registre totalement différent. Cette soirée fut vraiment intense et de grande qualité par la diversité des solistes et l'énergie qu'ils emploient à jouer au mieux pour un public composé essentiellement de jazz fans et de musiciens professionnels.

JEAN MICHEL PROUST/ THIERRY BOUYER

JEAN MICHEL PROUST/ THIERRY BOUYER

Commenter cet article