Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

THREE GAMBERROS A LA MUSARDIERE A SAINTES LE 5/03/2016

Publié le par jazzaseizheur

LORETTA

LORETTA

Les dynamiques gérants du restaurant-café-concert "La Musardiére" à Saintes avaient invité la formation bordelaise les Three Gamberros pour cette soirée placée sous le signe des musiques populaires américaines. J'avais découvert ce groupe l'an dernier chez eux et j'avoue qu'ils m'avaient subjugué par leur répertoire entre blues, country, bluegrass et musiques mexicaines. Lors de ce concert, ils étaient en pleine forme après une mini tournée de quatre dates et nous donnèrent le meilleur d'eux-mêmes en deux sets successifs. Mig Toquereau qui joue de la guitare et de l'ukulélé chante vraiment de façon très profonde et me rappelle par bien des aspects le chanteur de Creedence Clearwater Revival John Forgety.

MIG TOQUEREAU

MIG TOQUEREAU

Loretta qui joue et chante là sans ses Bad Kings est excellente à la contrebasse et au chant. Elle possède une voix très évocatrice dans la lignée des grandes shooteuses de blues comme Etta James ou Lavern Baker. Anthony Stelmaszack, le playboy du groupe, est un des meilleurs guitaristes de blues de l'hexagone et le prouva amplement tout au long de la soirée. Il chante, par ailleurs, fort bien le blues et des thèmes de country avec grande conviction. Les Three Gamberros jouent un répertoire très éclectique de Johnny Cash à Los Lobos en passant par Hanck Williams et des classiques de la musique mexicaine. L'un de leurs grands mérites est de nous faire partager leur amour de ces musiques qui n'ont plus le privilège de passer en radio chez nous.

ANTHONY STELMASZACK

ANTHONY STELMASZACK

Cette soirée fut vraiment exceptionnelle à plus d'un titre et je ne peux que vous inviter à découvrir les petits plats de "La Musardiére" à Saintes dans une ambiance chaleureuse et conviviale lors de leurs différents concerts. Il est bien regrettable que ce type d'établissement n'existe ni à La Rochelle ou à Rochefort.

THREE GAMBERROS

THREE GAMBERROS

Commenter cet article