Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SYLVIA HOWARD/PAT GIRAUD/ERIC JACCARD A PORT LAUZIERES A NIEUL SUR MER LE 17/03/2016

Publié le par jazzaseizheur

SYLVIA HOWARD

SYLVIA HOWARD

Marc Antony et Julie Morillon avaient invité pour la réouverture de leur établissement "Port Lauzières" à Nieul sur Mer leur vieux complice Pat Giraud qui était venu accompagné par une vocaliste de jazz qu'on ne présente plus, Sylvia Howard. Le restaurant était complet et c'est devant un public déjà conquis à l'avance que l'organiste Pat Giraud commença le premier set accompagné par son batteur talentueux Eric Jaccard. Pat Giraud est vraiment un organiste de grande classe qui a été nourri à l'école Hammond des grands de l'instrument comme Jimmy Smith ou Lou Bennett où le swing et le feeling prévalent sur la technicité.

PAT GIRAUD/ SYLVIA HOWARD/ JULIE MORILLON

PAT GIRAUD/ SYLVIA HOWARD/ JULIE MORILLON

Puis, la diva, Sylvia Howard, entra à son tour en scène et nous enchanta aussitôt par sa science des standards et ses interprétations tout en retenue et feeling. C'est une chanteuse qui est dans la tradition des vocalistes noires américaines des années 50/60 dans la lignée d'une Dinah Washington ou d'une Etta James. Sylvia Howard possède vraiment un sens du contact avec le public et elle sut rapidement échanger de façon grandiose avec le public des convives ce soir-là. Après une courte interruption, ils reprirent leur concert et Julie Morillon vint se joindre au groupe pour quelques chansons en duo avec Sylvia Howard. Leur dialogue vocal ponctué par les chorus de Pat Giraud fut vraiment une réussite et Julie Morillon nous démontra qu'elle n'avait rien perdu de son talent au contact de cette vocaliste américaine.

MARC ANTONY

MARC ANTONY

Après ce dialogue de dames, Marc Antony vint avec son trombone pour dialoguer sur quelques thèmes avec ses vieux amis Eric Jaccard et Pat Giraud. Marc Antony est vraiment un excellent tromboniste de jazz et comme, il se fait rare sur les scènes régionales, je ne vous dit pas le plaisir que nous avons eu à l'entendre disserter avec ses deux complices. Marc Antony a su retenir les leçons d'un J.J. Johnson ou d'un Kai Winding et il est tout à fait l'égal de trombonistes actuels qui m'enchantent comme Phil Abraham ou Sébastien Llado. Un grand moment musical comme seul il sait nous en offrir. Cette soirée était placée sous le signe de la convivialité, de la gastronomie et du jazz et elle fut, à mon sens, une parfaite réussite.

PAT GIRAUD MARC ANTONY

PAT GIRAUD MARC ANTONY

Commenter cet article