Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

QUAND LES POLITIQUES IGNORENT LES CREATEURS DE MUSIQUE VIVANTE!

Publié le par jazzaseizheur

LOUIS SCLAVIS

LOUIS SCLAVIS

Il est rare que je reproduise sur ce blog des articles issus de la presse spécialisée mais l'appel aux politiques par LOUIS SCLAVIS dans une tribune libre du dernier "Jazz Mag" est remarquable à plus d'un titre. Ce musicien qui n'a plus rien à prouver aux amateurs de jazz moderne et de free music pousse un cri concernant les crédits consacrés à la création musicale en France. Il a connu les scènes underground des années 70 avec le Workshop de Lyon, l'époque bénie des politiques de Jack Lang et de Maurice Fleuret et notre époque stérile où un pouvoir soit disant de gauche ignore la création contemporaine dans tous les domaines artistiques.

A l'heure, où notre Ministre de la Culture ignore des écrivains gigantesques comme Patrick Modiano ou que notre Président de la République invite David Guetta à l'Elysée pour célébrer la musique cubaine, on ne peut que s'interroger sur l'orientation de nos politiques en matière de politique culturelle.

Il faut que nos élites comprennent que nos créateurs et pas que les jazzmen ont besoin d'une politique structurée de création et de diffusion de leurs œuvres. A quand un Etat responsable à l'égard de ses créateurs qui sont souvent les classiques de demain et qui contribuent largement à l'économie globale.

Commenter cet article